• Mémoires d'une Geisha

     

    Mémoires d'une Geisha

    Mémoires d'une Geisha

    Année : 2005

    Genre : Historique - Drame - Romance

    Durée : 2h20

     

    Acteurs principaux :

    Ziyi Zhang ► Sayuri

    Gong Li ► Hatsumomo

    Michelle Yeoh ► Mameha

    Ken Watanabe ► Iwamura

     


    Scénario :


    Quelques années avant la Seconde Guerre mondiale, Chiyo est vendue par son père à une maison de Geisha. Reléguée au rang de servante à cause de sa rivale, elle parvient envers et contre tous à devenir la légendaire Geisha Sayuri en l'espace de quelques mois. Sa beauté, son don pour la parole et son talent pour les arts 
fascinent les hommes les plus puissants. Mais celle qui n'a plus le droit d'aimer reste hantée par l'amour qu'elle porte, en secret, au seul homme qu'elle ne peut atteindre...


    Note : 9/10

     

    En écrivant mon article sur Hwang Jin Yi, j'ai réalisé que je n'en avais même pas fait un pour Mémoires d'une Geisha !

    Pourtant, s'il y a bien un film asiatique que j'aime c'est celui-là ! J'avais à peine 12 ans quand je l'ai vu et je me souviens avoir été émerveillée par cet univers, au point de vouloir le regarder à nouveau le lendemain !

    La découverte du monde des geishas et de la culture japonaise du 20ème siècle m'avait passionnée. Entendre le mot « okiya » ou « hanamachi » me rend maintenant super nostalgique ^^.

     

    Mémoires d'une Geisha

    Le fond et la forme

     

    Ce monde particulier fascine autant qu'il effraye, je trouve que le film retranscrit avec réalisme les bons côtés comme les mauvais. Les décors sont superbes et très typiques de l'époque, la réalisation est impeccable et les musiques sont irréprochables. J'aime aussi la façon dont l'histoire est narrée, cela contribue à cette ambiance générale qui fait qu'on est pris dans l'histoire dès les premières minutes. 

    Le film se découpe en deux parties bien distinctes. La première nous montre l'apprentissage de Chiyo en tant que geisha, comment elle évolue pour devenir Sayuri, la plus célèbre geisha du Hanamachi. La deuxième nous expose comment elle vit après avoir fui la guerre.

    J'ai une très nette préférence pour la première partie qui est, selon moi, la plus envoutante. C'est dans celle-ci que l'on découvre ce qu'est vraiment une geisha, comment elles doivent se comporter, s'habiller (j'ai une forte admiration pour les kimonos, je trouve ces tenues magnifiques et clairement plus belles que les tenues coréennes des Gisaengs) comment elles doivent s'asseoir, servir le saké, danser, jouer de la musique, se laisser désirer, arrêter un homme avec un seul regard... Les complots et stratégies se mettent en place en dépeignant avec justesse toute la dureté de cette communauté.

    La deuxième partie n'est pas mauvaise non plus mais je lui trouve plus de longueurs et des évènements moins intéressants.

     

    Les personnages

     

    Mémoires d'une Geisha

     

    Dans le rôle de Sayuri, on retrouve la magnifique Ziyi Zhang dans une performance à couper le souffle ! J'ai beaucoup aimé ce personnage, à la fois fort et fragile. Il est clair qu'elle n'a pas eu une vie facile en étant premièrement vendue par ses propres parents puis en apprenant par la suite que sa soeur est partie sans elle et qu'elle est orpheline. C'est à force d'efforts, de volonté et de talents qu'elle garde la tête haute et entre dans la légende en tant que plus grande geisha. Admirée, désirée, parfois humiliée et maltraitée, Ziyi Zhang retranscrit brillamment le parcours de notre héroïne .

     

    Mémoires d'une Geisha


    Mais aurait-elle été aussi loin dans la grande Mameha ? Surement pas. J'ai beaucoup aimé cette femme très classe, à la fois douce et stricte. J'ai réellement apprécié sa relation avec Sayuri et la manière dont elle fait d'elle la plus grande geisha de tout Miyako. Comme une mère protectrice, elle prend Chiyo sous son aile et la traite avec bienveillance.


    Mémoires d'une GeishaJ'en arrive à Hatsumomo, un personnage que j'ai aimé bien qu'elle m'ait fait plus de peine qu'autre chose. Il est vrai qu'elle est mauvaise, hypocrite et rongée par la jalousie, mais la fameuse scène où elle est humiliée car découverte avec un homme m'a profondément marquée. D'après moi, si elle avait eu le droit d'aimer, elle n'aurait jamais été aussi cruelle et antipathique. Gong Li est juste incroyable dans ce rôle, aussi talentueuse que charismatique !

     

    Iwamura Ken est brillamment interprété par Ken Watanabe, un acteur que j'affectionne beaucoup depuis son immense rôle dans Le Dernier Samouraï. Ce personnage est un homme bon et plein de gentillesse qui soutiendra indirectement Sayuri. J'ai beaucoup aimé leur relation car malgré la différence d'âge (19 ans), les sentiments développés sont beaux et on a envie d'y croire.

     

     

    Petit mot de la fin

    Empress Ki

    Malgré les quelques longueurs présentes dans la deuxième partie, ce film est un véritable chef-d’œuvre autobiographique qui nous transporte dans l'ère nippone du 20ème siècle avec beaucoup de réalisme. C'est une découverte fascinante tant au niveau culturel, musical que visuel, on en prend plein la vue et plein les oreilles.


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    14
    Lundi 21 Juillet 2014 à 13:18
    Tu as dis exactement ce que je pensais de ce film ... Il est tout simplement magnifique ...
    13
    Jeudi 6 Février 2014 à 14:34
    a voir
    12
    Mercredi 15 Janvier 2014 à 23:04
    J'ai revu ce film dimanche dernier. Il est vraiment magnifique. J'ai beaucoup aimé la première partie ou on découvre le monde des geisha. et aussi la fin du film :)
    Je vais essayer de le télécharger. J'ai trop envie de le revoir
    11
    Dimanche 29 Décembre 2013 à 12:32
    Avec plaisir :D
    10
    Samedi 28 Décembre 2013 à 18:28
    Je l'ai vu ce film sur M6 un après-midi ! Il était vraiment génial
    Très touchant, dramatique avec de magnifiques romances ^^
    9
    Mardi 18 Juin 2013 à 13:29
    Alors ça c'était un magnifique film que j'ai vu une après midi sur M6 ^^
    Il est très bien, intéressant et très beau ! Je le conseil fortement :)
    8
    minminrin2
    Vendredi 14 Juin 2013 à 19:12
    c'est un film génial!!!!!!
    7
    Mercredi 12 Juin 2013 à 18:32
    magnifique film j'ai adorée!!
    6
    Lundi 10 Juin 2013 à 15:42
    C'est un film magnifique !
    5
    Samedi 8 Juin 2013 à 23:55
    Un film magnifique !
    4
    Vendredi 7 Juin 2013 à 21:40
    Tu trouveras le livre d'Ariyoshi Sawako aux éditions Piquier en format poche. C'est un livre écrit dans les années 60. Ariyoshi est contemporaine de son personnage (et s'est probablement inspiré de quelques connaissances) et a connu la guerre. L'occupation américaine a littéralement marqué la fin d'un monde et de son mode de vie. En fait, ce qui m'a manqué dans le film, c'est toute la période d'apprentissage qui est très bien écrite dans sa dureté, dans sa finalité. Je trouve qu'ils se sont trop focalisés sur le triangle amoureux. Après, à leur décharge, ce n'est pas évident de décrire comme dans le livre, tous les codes culturels, les traditions qu'exposent l'auteur. En tout cas, c'est sympa de voir le film en ayant lu le bouquin. Bonne lecture...
    3
    Vendredi 7 Juin 2013 à 09:05
    perso, j'ai trouvé un peu trop occidental à mon goût (et le jeu des actrices chinoises est trop stéréotypé). Mais pour comprendre mon point de vue, je vous conseille de lire le "miroir des courtisanes", c'est le livre qui a été plagié par l'auteur américaine de mémoire d'un geisha...et c'est là qu'on voit qu'elle n'a pas tout compris de la culture de cette époque. Bref, un film moyen, sans plus pour moi. A voir tout de même.
    2
    Jeudi 6 Juin 2013 à 21:58
    Je l'ai vu :) sa remonte à loin mais je me souviens avoir aimé ce film. Il faudrait que je le revoit un jour :)
    1
    norihiro-kenshin
    Jeudi 6 Juin 2013 à 00:20
    j adore se film il et super :p
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :